Aller au menu | Aller au contenu

Le fabuleux et toujours adulé comité de La Malmedy te souhaite la bienvenue sur son site web!

Bienvenue sur lamalmedy.be

1. Généralité

1.

La Dragona (dérivée de corona) est une réunion de personnes intronisées à une régionale ou un cercle, et/ou porteurs d'un couvre-chef (penne, calotte, faluche), qui suit (avec plus ou moins de rigueur) un rituel traditionnel, comportant des rôles, des règles et des formules.

2.

Types de Dragona :

  • Dragona d'intronisation : Lorsque l'objet de la réunion est de recevoir les impétrants (Novices), candidats à être intronisé au sein de La Malmedy.
  • Dragona Cantus : Lorsque l'objet de la réunion est essentiellement de chanter, de boire et de présenter des guindailles à l'assemblée.

3.

Elle doit obligatoirement se dérouler à huis clos, à l'étage d'un café, dans un local,... À Liège, on insiste sur le fait que l'éclairage d'une corona doit être naturel (bougies, flambeaux). Les personnes qui ne font pas partie de la Dragona sont priées de quitter la pièce. Toute personne qui pénètre dans la pièce doit avoir une raison d'y pénétrer : en tant que membre (éventuellement en retard), en tant qu'objet de mission, etc.

4.

La Dragona est dirigée par un Praesidium, qui peut comprendre de deux à plusieurs membres (le Praeses, son Censor, le Cantor Primus pour les chants, le Délégué Folklore pour un passage sur le folklore).

5.

Conditions de validité d'une Dragona : Une Dragona doit comporter en plus du Praeses, au minimum un membre du comité de La Malmedy.

2. Disposition et rôles

6.

La Dragona se déroule autour de tables disposées en "fer à cheval", c'est-à-dire en forme de "U".
La pince du "fer à cheval" se compose du bureau : le Praeses au milieu. Le vice-président, le 1er trésorier et le 2ème trésorier à sa droite. Le 1er secrétaire et le 2ème secrétaire à sa gauche. Ensuite viennent le délégué folklore à gauche et le Cantor Primus à droite.
Viennent alors les autres membres du comité de La Malmedy, les anciens, les membres de La Malmedy, les membres d'autres comités, et ensuite les autres membres de la Dragona.

dispostion de la dragona

7.

La Dragona est dirigée par le président de La Malmedy (Praeses en latin), ou à défaut, son vice-président. Si le président et le vice-président sont absents, c'est le plus ancien membre présent du comité de La Malmedy qui sera chargé de présider la Dragona. Le président peut outrepasser cette règle s'il le juge bon. Il nommera alors lui-même un Praeses occasionnel.

8.

Le Praeses a tous les pouvoirs, y compris celui de décider de nouvelles règles, de relever les peines, d'exclure des membres de la Dragona, etc. La Dragona est soumise toute entière à son autorité.

9.

La discipline et le respect des règles est régi par le censeur, appelé Censor en latin. Il est désigné par le Praeses qui peut changer de Censor quand il le juge nécessaire. Le Censor dispose d'un marteau ou d'un bâton comme signe de son pouvoir. Si l'assemblée est particulièrement nombreuse (ou indisciplinée), le Praeses pourra nommer un deuxième censeur.

10.

Le Cantor Primus (maître des chants) règlera le lancement des chants durant la Dragona, à la demande du Praeses. Il pourra aussi suggérer des chants, arbitrer les épreuves de chants entre membres ou Novices.

11.

Le Délégué Folklore supervise les épreuves de folklore. C'est lui qui posera les questions de folklore à la demande du Praeses. Il devra aussi corriger ou compléter les réponses du Novice. Le Praeses peut aussi autoriser un autre membre de la Dragona à questionner le Novice.

12.

Les Secrétaires seront chargés de noter le Novice, selon ses performances.

13.

Les Trésoriers seront chargés de récolter la participation financière des membres de la Dragona.

14.

Le Pano sera chargé de veiller à l'approvisionnement en chopes. Il est désigné par le Praeses et peut demander à être remplacer quand bon lui semble.

3. Verbum et prise de paroles

15.

Une seule personne parle à la fois en Dragona.

16.

Il est formellement interdit de parler sans en avoir demandé l'autorisation au Praeses. Toute prise de parole intempestive sera punie par le Praeses ou son Censor.

17.

Le Censor n'est pas tenu à demander la parole pour faire son office. Mais il est tenu de le faire lorsqu'il souhaite la parole pour une autre raison.

18.

Octroi de parole:

  1. L'on demande la parole en s'adressant au Praeses en lui demandant "peto verbum" (éventuellement "brevissime", pour signifier "très brièvement").
  2. Le Praeses l'accorde en disant "habes" (tu l'as) ou "habes, ultra brevissime" (tu l'as, mais sois bref), ou la refuse en disant "non habes" (tu ne l'as pas) ou "non habes pro tempore" (tu ne l'as pas pour l'instant).
  3. Si le membre de la Dragona l'a reçu, il se lève, se découvre (s'il porte un couvre-chef), mets la main sur le coeur et dit "ergo habeo" ("J'ai la parole). En Dragona, l'absence de cette formule est punissable. Elle peut-être cependant considérée comme facultative dans certains cas de figure.
  4. Il parle ensuite. À Liège, l'emploi de la troisième personne pour parler de soi-même n'est pas obligatoire. Le "je" est donc autorisé sans problème, à l'inverse de Louvain-la-Neuve et Namur, où il est obligatoire de parler de soi-même à la troisième personne.
  5. Lorsque le membre a fini de parler, il dit "dixi" (j'ai parlé), se recouvre et se rassied. Il est à remarquer qu'en latin, on parle toujours à la première personne : c'est donc "dixi" et non pas "dixit".
  6. Lorsque le Praeses donne d'initiative la parole à un membre, celui-ci ne doit plus demander "peto verbum", mais simplement dire "ergo habeo" et commencer à parler, en terminant sa prise de parole par "dixi".

19.

Le Praeses peut alterner les temps de "silentium", dans lequel nul n'est censé demander la parole, et de "colloquium", où les prises de paroles sont bienvenues. Il peut également demander un "silentium triplex", encore plus restrictif, où toute manifestation intempestive sera punie plus sévèrement.

20.

Chants:

  1. Lorsque le Cantor Primus entonne un chant, tout le monde est tenu de chanter, chansonnier ouvert si besoin.
  2. Le Cantor Primus peut emmener la Dragona au dernier couplet d'un chant par cette formule : "ad ultimam".
  3. Quand le chant est terminé, le Cantor Primus annonce "cantus ex !".
  4. Le Praeses peut alors dire "prosit cantoribus !" ("à la santé de ceux qui ont chanté"), la Dragona répond "prosit seniori" ("à la santé du président").

21.

Couvre-chef en Dragona : Les participants à la Dragona sont tenus de porter leur couvre-chef sur la tête. Par contre, on ne porte pas sa penne, calotte ou faluche au milieu de la Dragona, excepté le censeur dans le cadre de son office.

4. Boisson

22.

La bière est la seule boisson alcoolisée autorisée en Dragona. Des exceptions peuvent être tolérées par le Praeses : bouteille amenée par untel pour son anniversaire, etc.

23.

Impotences : Le membre de la Dragona qui ne s'estime pas en état de boire (pour raisons médicales ou autres, à expliquer au Praeses) pourra demander une impotence en début de Dragona (qui sera acceptée ou non par le Praeses) :

  1. "rogo impotentiam minorem" ("je demande une petite impotence") : le membre ne sera tenu qu'aux à-fonds généraux et pourra boire de temps en temps une chope.
  2. "rogo impotentiam maiorem" (je demande une impotence moyenne) : le membre ne sera tenu uniquement qu'aux à-fonds généraux.
  3. "rogo impotentiam planem" (je demande une impotence complète) : le membre ne boira aucune chope.

Par ailleurs, le Praeses peut imposer une impotence à un membre dont il juge qu'il vaudrait mieux qu'il ne boive plus.

24.

À-fond lancé: Typiquement en début de Dragona, juste après les chants sacrés, le Praeses peut lancer un à-fond général ("adfundum generalis"), en invitant la Dragona à lever son verre à celle-ci. Des à-fonds peuvent être lancés en cours de Dragona sous l'autorisation du Praeses, qui invite les membres à se lever, à lever son verre à la hauteur d'untel, de l'ambiance, d'un autre comité, etc.

25.

Chants sacrés: Les chants sacrés sont généralement suivis d'un à-fond. Celui-ci doit être effectué en entier par les membres de l'association dont c'est le chant.

26.

On ne boit jamais seul en Dragona. On invite un autre membre de la Dragona en soulevant son couvre-chef ou à défaut en se frottant le front dans sa direction. Celui-ci répond en faisant de même, les deux membres pourront alors boire ensemble. Les membres sont tenus de le faire le plus discrètement possible, sans parler, chuchoter, siffler pour attirer l'attention.

27.

À-fond de punition : dit à-fond pénitence. Le Praeses ou le Censor peut demander un à-fond de punition à un membre. Ce dernier se lève, se découvre, met la main sur le coeur, et dit "paenitet me pecarre sine pecavisse" ("que je sois puni d'avoir pêché, si du moins j'ai pêché"), avant de faire un à-fond.

28.

À-fond de récompense : dit à-fond récompense. Le Praeses ou le Censor peut récompenser un membre. Celui-ci se lève, se découvre, met la main sur le coeur, et dit "gaudeo quod non pecaui, et illum poculum merui" ("je me réjouis de n'avoir pas pêché, et j'ai mérité cette chope"), avant de faire un à-fond.

29.

Le Praeses et le Censor peuvent varier les punitions en quantité (deux doigts, un demi à-fond, ...) ou en gravité (exclure temporairement ou définitivement un membre de la Dragona, le placer sous la table ou dans le coin, ...).

30.

Le membre est tenu de s'exécuter avant de pouvoir contester ou discuter la décision du Praeses ou du Censor. Il lui est rappelé par l'adage "primum bibere deinde philosophari" ("d'abord boire, et ensuite seulement discuter"). Si le Praeses doit insister sur l'à-fond, il dira : "nunc es bibendum" (c'est maintenant qu'il faut boire !!!).

31.

À-fond de sympathie : Un membre de la Dragona, qui se sent solidaire d'un membre puni, peut lancer "ad sympatiam" ("par sympathie") et boire de concert.

5. Divers et autres formules

32.

Retard : Un membre qui arrive en retard viendra présenter ses excuses au centre de la Dragona. Il dira "decet me castigare propter moram" ("il convient de me punir pour mon retard"). Il devra ensuite effectuer un à-fond avant de prendre place.

33.

Départ de la Dragona : Le membre qui souhaite quitter anticipativement la Dragona devra demander "rogo a dragona exire" ("je demande à quitter la Dragona"). S'il reçoit l'assentiment du Praeses ("habes"), il effectue un dernier à-fond avant de quitter l'assemblée.

34.

Pour se retirer un instant de la séance : Si un membre souhaite s'absenter temporairement de la Dragona, il demandera "peto tempus personale pissandi/rotandi" (je demande à avoir un temps personnel pour aller pisser/gerber). Le Praeses lui octroiera par "habes", le refusera par "non habes", ou le postposera par "non habes pro tempore". On considèrera qu'un tempus personale ne durera généralement pas plus de cinq minutes. Le membre est tenu de laisser son couvre-chef posé sur la table, avec les rubans tournés vers le Praeses.

35.

Pour demander pour pisser sans se retirer de la Dragona (pour les mecs) : Le membre qui voudra pisser sans pour autant devoir sortir de la Dragona le demandera avec la formule : "peto Looza". Cela consiste à uriner dans une grande bouteille de Looza, de préférence en restant assis à sa place, afin d'éviter le plus possible des allers et retours intempestifs, qui gênent considérablement la Dragona. Le Praeses ajournera la demande si un Novice est présent dans la Dragona, et ceci par respect pour ce dernier.

36.

Pour pouvoir allumer une cigarette : Le membre qui voudra s'allumer une cigarette devra en faire la demande par la formule "peto fumum". Le Praeses précisera en début de Dragona s'il veut que cette règle soit respectée, et cela avec le consentement des membres non-fumeurs.

37.

Le Praeses peut utiliser diverses injonctions :
"omnes ad loca" : tout le monde à sa place.
"omnes ad sedes" : tout le monde assis.
"silentium ex ! colloquium !" : passer du silence au temps de parole.
"silentium !" : réprimander un membre qui parle sans en avoir eu l'autorisation.

38.

Autres formules :
Ouverture de la Dragona : "incipit sessio nostram malmundariensis". L'assemblée répondra alors "deo gratias".
Formule du tempus : "Opto ut tempus generalis, secundum multisecularem traditionem, pissandi uel rotandi sit" ("je demande à ce que, selon une tradition multiséculaire, il y ait un temps commun pour pisser et gerber"). L'assemblée répondra au Praeses "optamus !" ("nous sommes d'accord").
Fermeture de la Dragona : "Ordinent dimit to usque ad proxiam sessionem". L'assemblée lui répondra alors "deo gratias".

39.

Il est interdit d'applaudir en frappant dans les mains en Dragona. Les applaudissements se font en frappant à l'aide d'une main sur la table.

Ce site respecte les normes XHTML 1.0 - CSS 2.0

Design et hébergement par Zerthis.be. Reproduction interdite sous peine de "j't'affone"... Ou pas.